Sciences sociales

AGONIE DU MONOLOGUE DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE

la crise du téléphone

Le souhait d’Yves Stourdzé était d’explorer l’introduction des nouvelles technologies de communication dans la société française.

Il s’y consacra, dans les années soixante-dix/quatre-vingt, convaincu que les formes et détours du pouvoir devaient s’y révéler en modelant ces nouvelles inventions. C’est ce qu’il avait nommé généalogie. À ce moment, la grande crise du retard français en matière de téléphonie l’incita à mettre à jour le télégraphe, à fouiller plus profondément ce qui s’était fomenté lors de son invention. Il put alors découvrir, qu’après la Poste présente depuis le Moyen Âge, le modèle du pouvoir en plus se devrait alors de maîtriser ces techniques et d'en garder le contrôle. D’abord le télégraphe puis le téléphone.

Avec une équipe de chercheur, tous les supports de communication, qu’ils soient de paroles ou d’images, furent examinés, de même que les conditions de leur acceptabilité. SCOPIE DU POUVOIR DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE, 2021, Éditions Sens&Tonka, Paris, présentait le travail concernant le télégraphe optique puis électrique.

Il nous a semblé nécessaire de faire connaître le travail concernant le téléphone qui éclaire enfin la crise des années soixante-dix et permettra à la société française d’être présente dans le nouvel «ordre» du monde.

En librairie le 16 janvier 2024

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
13/12/2023
ISBN 978-2-84534-308-5 * PVP 8.50 euros 36 P.
Prix: 
8,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

ÉLECTRONS & DISSIDENTS

Collection Yves Stourdzé - série privée

La volonté d’Yves Stourdzé était d’explorer, et plus, l’introduction des nouvelles technologies numériques dans la société française et les modifications qu’elles suscitaient. Il y avait la théorie, les rapports, les colloques, enfin toute une armada pour expliquer, pour convaincre, pour obliger ! 

Il aimait convoquer tous les moyens afin de réveiller la Belle France et ses édiles, et ses Grands corps moisissant au pouvoir de l’inaction, de l’attentisme et de la censure. Il en pâtira de façon cuisante.

Ici il mobilise le cinéma et les enjeux politiques, les jeux troubles, il convoque les mauvais souvenirs de la société prête à oublier le pire.

Ce texte, loin d’être « fini » n’est pas non plus un état ; l’écriture d’Y. Stourdzé est fait d’un style qui met en bascule les attendus, chasse les démonstrations convenues, évoque, plus que ne prouve, convo­que notre étonnement jusqu’à l’improbable, comme il le fit dans Les Ruines du futur (1970), il ouvre la plus belle porte du savoir : l’imaginaire mère de toutes les libertés ! Le non finito est peut-être l’abouti.

H. T.

Cet ouvrage n’est en vente que sur notre site.

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
13/12/2023
ISBN 978-2-84534-314-6 * PVP 5 euros * 36 p.
Yves Stourdzé
Prix: 
5,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LE CONTRE HOBBES DE PIERRE CLASTRES

La guerre serait revenue ! On l’aurait, bien mal nous en a pris, oubliée... Elle se tenait ailleurs. Tout, d’ailleurs, se tient ailleurs : chez les sous-développés, les émergents, enfin ceux qui apprennent l’histoire et oubliant la leur. Le dédain, les erreurs d’appréciations (ou d’analyses) ne font que gonfler les refus, poussant à des déstructurations : du génocide, au massacre, à l’annexion et autres joyeusetés...  Toute cette situation ouvre à un horrible ab