La lettre au carré

poésie et permutations

Trames, tables, échiquiers… S’intéresser à la poésie à la lettre, c’est rencontrer, du IVe siècle jusqu’à nos jours, un ensemble de carrés de signes pour le moins spectaculaires. Éloges de l’empereur, rêves sur la croix, nomenclatures fantasmées… Comme si cette mise au carré de l’écriture laissait percer un idéal : l’avènement d’un ordre, réunissant en une forme parfaite, éternelle, le poème et son inscription graphique.

À l’épreuve, la perfection en tous sens du carré favorise pourtant une étrange propension : à élargir les directions de lecture, d’écriture. On connaît assez les carrés magiques dont les chiffres s’additionnent de toutes les manières. Le carré de lettres, de ce point de vue, peut aussi bien se situer à l’aboutissement d’un affolement du sens et d’une poésie des mots, des signes se recomposant sans cesse. Le carré ? Et pourtant il tourne.

Car il s’agit bien de retrouver les grandes figures régulatrices de la cosmologie, des calendriers ; mais pour les relire, les redistribuer ou plutôt : les remettre en mouvement et en jeu. La poésie, si elle jette sur la feuille de merveilleuses constellations habitables, n’a de cesse de rendre au ciel étoilé ses infinies possibilités de lecture. Peut-être aussi parce qu’elle commence dans la mise en demeure du médium même dans lequel elle est engagée. Qu’elle interroge fondamentalement la découpe des mots, et par la même occasion, du monde, la suspend un instant, lui fait perdre toute évidence.

De Trithème à Tristan Tzara, de Maurice Scève à Jacques Roubaud, de Du Monin à Ghérasim Luca, de Raban Maur à Michèle Métail, courent ainsi des fils qui, de siècles en siècles, dessinent une véritable continuité. Lire ces auteurs, les confronter avec les philosophes, les kabbalistes ou les linguistes de leurs temps, c’est retrouver le temps long de la poésie comme un de ses horizons inexpugnables : le rêve d’une langue qui bougerait si vite, si constamment, qu’elle continuerait à parler mais sans figer la moindre découpe. Une langue infiniment labile, en perpétuelle restructuration ; un rêve de langue, peut-être, au revers de ce que fait toute langue – mais à même de nous rendre à la relance indéfinie du partage du monde.

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
13/12/2022
ISBN : 2-978-84534-304-7 * PVP 27,50 euros * 256 p.
Lettre
Prix: 
27,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Memento mori

Images de Claude Eveno & Fiction de Linda Lê

 

Cet ouvrage est, pour partie, composé de soixante-dix-sept collages de Claude Eveno, et d’une fiction que composa Linda Lê en les regardant.

Chaque œuvre étant entière, données pour elles-mêmes notre choix fut de les assembler en tête-bêche.

Images et mots, deux récits en écho l’un de l’autre, présentés dans un livre que l’on peut lire en commençant ou par l’un ou par l’autre, selon la force d’appel des mots ou des images pour le lecteur qui s’en empare. Nulle intrication graphique ne vient déranger le chemin qu’il aura choisi en premier. 

Les images sont des collages de Claude Eveno composés avec des bribes de l’histoire de la peinture et qui racontent beaucoup, tant ils sont délibérément figuratifs. Les regarder est un voyage dans une intériorité malmenée par des excès, souffrances, passions, cruautés, divagations du désir et de la folie, tristesse et mélancolie…

Les mots de Linda Lê, sont une fiction racontant l’histoire d’un homme tourmenté qui nourrit ses turpitudes intérieures avec des « livres de collages » feuilletés tout au long de sa vie. Un solitaire douloureux, marqué par la mort, jouissant d’une existence de « cauchemar éveillé » où se mélangent et les images de ses livres et celles de son imagination en proie aux fantasmes, de moins en moins connectée à la réalité.

Lire les collages, est en retrouver des échos dans les mots du récit. Lire le texte, est entendre encore ces mots en entrant dans les images. 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
22/11/2022
ISBN 2-978-84534-305-4 * PVP 25 euros * 128 p.
Prix: 
25,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Un arbre à la fenêtre

" Depuis ce 24 février 2022, date où l’on m’a confirmé le diagnostic de cancer, j’ai tenu un journal en écrivant presque tous les jours. Ce n’est pas un journal intime mais une réflexion au jour le jour sur des sujets variés, y compris le cancer, selon ce qui chaque fois me venait à l’esprit sans y avoir pensé avant le moment de l’écriture. Le journal s’arrête au lendemain du jour où j’ai fait part aux médecins de ma décision d’arrêter le traitement, le 10 mai de la même année."

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
22/11/2022
ISBN 2-978-84534-307-8 * PVP 25 euros * 136 p.
Prix: 
25,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Reflets

 

« Reflets est un récit photographique qui aborde, teintée parfois d’ironie, l’actualité comportementale de notre société. Société de consommation excessive, laquelle en grande partie fixée au courant du consommable, instaure un large espace de rentabilité basé sur un système de production souvent fort contestable tant en sa démarche qu’en sa qualité. 

Effet miroir. 

Dehors dedans. Mise en scène au parfum parfois métaphorique pour une autre dimension où se croisent dans le courant de certaines fonctions des modes, la nature, la misère et la beauté.

Reflets de notre modernité en tous ses états. » 

Jeanne-Marie Sens

Collection:
Date de parution: 
14/11/2022
ISBN 978-2-35729-12-35729-126-3 * PVP 27.50 euros * 192 p.
Prix: 
27,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

JOURNAL EN SOUFFRANCE

“ On ne meurt pas d’être malade, 

on meurt d’être vivant.”

Montaigne

 

Atteint d’une sévère maladie accordant peu de place à l’espoir d’une guérison, Yves Lecanuet, en toute conscience de son état, bien au-delà de quelques rémissions, tient minutieusement le journal de ce qui sera, ombré d’inquiétude et d’incertitude, l’ultime étape de sa vie. 

Du 4 septembre 2020 au 8 mars 2021 il note toute intervention d’ordre médical au long de ses aller-retours hospitaliers – et jusqu’à son maintien, entre lesquels, sans jamais se départir des douleurs et de la souffrance du corps et de l’esprit, seront convoqués, mêlés au courant des paroles de l’ordinarité, pensées philosophiques et poétiques au parcours éphémère d’un temps retrouvé.

Journal en souffrance s’élabore au fait d’une écriture pressante en sa volonté d’établir un tressage en tout point convenant sur le fil fragile d’un souffle qui s’éteint. 

Vestiges et temporalités traversés en références philosophiques et pensées poétiques d’une poignante réalité.

Collection:
Date de parution: 
26/10/2022
ISBN 978-2-35729-12-35729124-9 * PVP 20 euros * 144 p.
La fin d'un parcours
Prix: 
20,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

Tout est paysage

Édition revue et augmentée 2022

 

 Tout est paysage de Lucien et Simone Kroll 

Première édition : automne 2001. 

Édition revue et augmentée en 2012, un deuxième tirage de cette édition paraît au printemps 2022.

Textes et photographies, de Lucien Kroll, qui, fidèle à sa théorie, poursuit sa pensée d’une vision humaine et globale du paysage de l’architecture s’opposant à la démonstration du seul objet architectural qui, ainsi que le prônait le mouvement, dit moderne, ne peut plus se soumettre à ses propres fantasmes mais, au contraire, se doit de rejoindre son essence : faire habiter, accueillir l’existence des « résidents », et développer les économies durables afin de développer

les nouveaux conforts « climatiques ».

Simone Kroll y ajoutera la poésie et le charme de quelques-unes de ses "flores" [extraits].

"Mes propositions  s'inscrivent dans un courant social (ou politique) visant tranquillement l'écologie. Elles contiennent mon refus fondamental de l'agressivité industrielle, ma culpabilité devant l'irrespect pour les autres cultures et pour les économies spontanées ou locales et mon ambition d'aider une société à démontrer ses compexités à travers son paysage urbain." L.K. 

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
10/05/2022
ISBN 978-2-84534-205-7 * PVP 22.50 euros * 236 p. illustrées
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

CONTRE LÉVI-STRAUSS

une philosophie du malencontre

Étreindre pour mieux trahir, n’est-ce pas le sens qu’il faut conférer au célèbre baiser de Judas ? Ce geste est, nous semble-t-il, celui que commet le célèbre anthropologue structuraliste Claude Lévi-Strauss en 1950 lorsqu’il rend hommage à Marcel Mauss dans une introduction devenue un canon du genre, longtemps demeurée une porte d’entrée incontournable à Marcel Mauss, et particulièrement à son texte le plus connu et commenté, l’Essai sur le don, dont le contenu semble devoir s’éclairer grâce aux lumières lévi-straussiennes.

Est-ce le charme de ce texte précisément ou est-ce le propre de toutes les grandes œuvres que d’offrir une expérience vivante de pensée ? À notre sens, c’est vrai de tous les philosophes du malencontre (terme issu de Le Discours de la servitude volontaire, et érigé en concept par Pierre Clastres), ces auteurs inclassables qui font le pari de l’incertitude, qui prennent le risque de la pensée pour remonter le cours du temps et se poser la question matricielle formulée par Nietzsche danse La Généalogie de la Morale: « Quel(s) événement(s) se sont-ils produits pour que nous soyons devenus ce que nous sommes aujourd’hui ? »

Claude Lévi-Strauss, avec toute son autorité, a, semble-t-il, préempté le texte, y posant ses scellés et fixant sa lecture pour plusieurs générations de lecteurs. Ce sera donc le regard médusant de Lévi-Strauss que nous chercherons ici à détourner comme Persée pour approcher le point aveugle et originaire dont l’œuvre tire son exceptionnelle et irrésistible puissance. 

 

L'AUTEUR :

Essayiste et écrivain 

à déjà publié en nos édtions : 

Acrylique (2002)

Les Trois secrets (2008)

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
19/04/2022
ISBN 2-978-84534-303-0 * PVP 9.50 euros * 48 P.
juste
Prix: 
9,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

LE VOYAGE À TREIGNAC

 Un écrivain d'âge et une jeune artiste peintre ont, ensemble, le projet d'observer, près de Treignac, des paysages de Corrèze pour en restituer les singularités. Lui, avec des mots, elle, avec des dessins. Elle vit à Treignac. Il réside à Paris.

Sa venue étant retardée pour quelques mois, il lui écrit, en réaction à des photographies qu’elle lui envoie, ce qui le mènera à réflexion sur les paysages et le souvenir de ceux qu’il a connus au cours de ses voyages tout au long de sa vie.

Il tiendra le journal de ces découvertes. De son côté, elle dessine en continu la nature de ce qui l’entoure, pour autant de notations et de pensées du paysage.

En partage d'un sentiment géographique et les valeurs d'une région, lettres, journal, et dessins, seront entremêlés pour dire et décrire, voir et donner à voir des lieux, et les émotions qui s'en dégagent…

LES AUTEURS :

Louise Sartor est diplômée de l’École des arts décoratifs et de l’École des beaux-arts de Paris. Elle s’est installée à Treignac après une année passée à Rome en tant que pensionnaire de la Villa Médicis. Elle expose en France et à l’étranger, notamment à Los Angeles, Vienne et Hong-Kong.Son travail a récemment été exposé au Consortium de Dijon. Elle est soutenue par la galerie Crèvecœur, qui exposera ses peintures et ses dessins en deux lieux de Paris en février 2022.

Claude Eveno, cinéaste, urbaniste, écrivain, a été rédacteur en chef des Cahiers du CCI et de la revue Monumental, éditeur au Centre Pompidou, conseiller de programme à France Culture, et professeur à l’École nationale supérieure de la Nature et du Paysage. Il fut par ailleurs président de la Maison des écrivains et de la littérature.

Il est l’auteur de nombreux essais sur la ville et le paysage, de même que des récits de voyages, endossés au gré de l'art de la peinture.    

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
24/02/2022
ISBN : 2-978-84534-303-0 * PVP 20 euros 64 p. Illustrées
Prix: 
20,00 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.